LE POISSON POURRI

Le Poisson Pourri

2008

huile, pigments d’Inde sur toile

[ 183 x 61 cm ]

« Il est pas frais ton poisson » Tropez !
Le poisson en question ne semble plus apte au premier regard à être servi dans l’assiette, même préparé aux amandes et cuit au four…
Et pourtant, qui du laid ou du beau ? Qui du mauvais ou du bon ? Certes, il a, semble-t-il « crevé la gueule ouverte »
et il y a bien longtemps, à moins que ce ne soit qu’une vue de l’esprit. Celui de Tropez ? Le vôtre ?
Une chose est sûre, c’est une nature… morte, aux mille écailles, aux mille éclats ! Finalement, plutôt pas pourri le poisson de près de deux mètres de long…
Luc Royer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *